Loading...
Prévention

Troubles musculo squelettiques et prévention

Troubles musculo squelettiques et prévention

Les troubles musculo squelettiques (TMS) désignent les pathologies qui touchent les articulations, les muscles et les tendons, les disques intervertébraux et leurs incidences sur les nerfs et les vaisseaux. Les TMS peuvent être liés à la pratique de votre profession : des gestes répétitifs, des ports de charge, des postures contraignantes, des vibrations, etc. peuvent en être la cause.

Voici quelques moyens qui permettent de prévenir les troubles musculo squelettiques.

Il faut prendre des mesures qui réduisent l’intensité des contraintes que subit votre corps.

  1. Adapter la hauteur de votre plan de travail : Si vous effectuez un travail de précision, placez votre plan de travail entre 5 et 10 centimètres au-dessus des coudes. Si vous réalisez une tâche plutôt légère, vous ferez en sorte que votre plan de travail soit entre 5 et 10 centimètres en-dessous des coudes. Dans le cas de figure où vous devez exécuter une prestation davantage physique, votre plan de travail devra être situé entre 10 et 40 centimètres sous les coudes.
  1. Tenir compte de vos zones de confort pour aménager vos postes de travail : faites-en sorte que les outils, objets, pièces, articles, marchandises, soient à portée de main et ne nécessitent pas de déplacements ou de postures spécifiques en vue de les saisir.
  2. Le port de charges : Lorsque vous soulevez ou déposez des objets au niveau du sol, faites-en sorte que la prise ou le dépôt de ces derniers se fasse entre la mi-cuisse et les épaules. Tenez les charges près de votre corps et supportez-les le moins longtemps possible. Évitez toute torsion-rotation de votre colonne, notamment en pivotant les pieds. Poussez toute charge au lieu de la tirer. Evitez de vous pencher en avant : pliez vos jambes.
  3. Le choix de vos outils doit être adapté à la tâche que vous devez réaliser, le plus léger possible, en bon état et entretenu comme il se doit, le moins vibrant possible. Il doit également permettre d’adopter des postures neutres, d’utiliser les deux mains, d’éviter la pression sur les mains et les poignets. Il doit aussi pouvoir s’actionner facilement.
  4. Veillez à adapter l’éclairage de votre poste de travail.
  5. Varier les postures et changer régulièrement de tâche lorsque cela est possible.
  6. Utiliser des équipements de transport et des aides mécaniques (palan, support ajustable, etc.). Veiller à recourir aux techniques de manutention les mieux adaptées.
  7. Planifiez vos tâches afin d’adopter un rythme de travail qui vous convient et tout en répondant aux exigences de votre entreprise.

Les troubles musculo squelettiques des membres supérieurs

Fédris, le Fonds des maladies professionnelles, ne reconnaît à l’heure actuelle les TMS qu’au niveau des membres supérieurs (mains, poignet, coudes, épaules), de la colonne lombaire et des genoux. Ceci uniquement si un lien causal est établi entre votre maladie et votre activité professionnelle.

Les objectifs que nourrit Prodemos sont :

  • Œuvrer pour la reconnaissance juste et équitable de la maladie professionnelle.
  • Promouvoir le bien-être au travail par une meilleure prévention, car plus nous anticiperons les maladies professionnelles, mieux nous préserverons notre sécurité sociale.

Et vous ?

Vous aussi vous souffrez de troubles musculo squelettiques et vous pensez qu’ils sont liés à votre activité professionnelle? Communiquez-nous vos coordonnées via notre formulaire, afin que l’un de nos experts prenne contact avec vous en vue de vous donner un premier avis personnel et confidentiel, sans le moindre engagement de votre part.