Loading...
Profession

Le bagagiste porte jusque 30 tonnes de valises par jour !

Les bagagistes portent jusqu’à 30 tonnes de valises par jour !

En une journée, le bagagiste peut déplacer jusqu’à 30 tonnes de valises ! Chaque bagage pouvant peser entre 5 et 60 kilos.

Le métier

Une fois déposé au comptoir d’enregistrement et enregistrés, vos bagages sont acheminés jusqu’à l’avion et ce n’est pas seuls qu’ils y arrivent évidemment. Le traitement des bagages, c’est toute une histoire !

Le personnel en charge des bagages les réceptionnent, de les dispatcher dans des containers et de les amener jusque dans la soute de l’avion où bien souvent ils doivent se mettre à genoux pour y ranger vos valises. Le tout en veillant à être vigilant car à la moindre erreur vos bagages se retrouvent à l’autre bout du monde !

Lorsque votre avion a atterri, le professionnel des bagages remonte en selle et entre en piste : il vide la soute et répartit les bagages sur les tapis roulants afin que vous puissiez procéder à la récupération des bagages.

Les troubles musculosquelettiques

Les professionnels du secteur sont notamment exposés aux troubles musculosquelettiques avec des affections qui touchent bien souvent le dos.

Le chargement et le déchargement des bagages en soute notamment implique des contraintes physiques assez importantes avec : des postures contraignantes pour déposer en hauteur et en profondeur des bagages avec le dos dans une position courbée, avec les bras tendus vers l’avant, avec les mains levées à une hauteur supérieure à celle des épaules, avec une torsion latérale du tronc.

Sans oublier qu’il s’agit d’une profession qui demande de travailler en horaires décalés régulièrement et qu’il faut faire face à l’exposition aux bruits, au kérosène, aux éclairages inadaptés, aux sols dégradés ou encore aux poussières.

L’exposition au bruit des réacteurs d’avions

Pour les professionnels qui opèrent notamment à proximité des avions et dans les soutes lorsqu’ils chargent les bagages, sont exposés à un niveau de bruit très élevé que ce soit lorsque les réacteurs des avions tournent toujours lors des chargements ou déchargements ou encore lorsque d’autres avions décollent ou atterrissent à proximité de la zone de travail du bagagiste.

L’exposition au kérosène

Les aéroports concentrent d’important taux de particules fines, une situation notamment engendrée par la phase de décollage des avions. Les hydrocarbures qui constituent le kérosène sont volatiles et les voies respiratoires les absorbent facilement. Certains hydrocarbures constitutifs du kérosène sont moins volatiles à température ambiante, mais une exposition sur le long terme à ces derniers peut faire révéler leur nature cancérogène tant au niveau broncho-pulmonaire, qu’au niveau cutané.

Et vous ?

Si vous pensez être affecté par une voire plusieurs pathologies reprises dans cet article et que vous êtes convaincu que cela est lié à votre activité professionnelle, vous pouvez remplir notre formulaire en ligne afin que l’un de nos experts puisse vous contacter en vue de vous donner un premier avis personnalisé et confidentiel, sans le moindre engagement de votre part. Nous vous aiderons à analyser la nature du risque professionnel auquel vous êtes exposés.